fullsizerender-055

Je ne veux qu’un peu de lumière

Je ne veux qu’un peu d’air doux

Rien qu’un ordinaire petit vase en verre

Rien que deux roses fanées

Fragiles comme un papyrus

Rien que mes yeux pour caresser leurs ombres

Dans leur voile de poussière

Je ne veux que cet instant

Rien d’autre que cet instant léger

Un roulement de tonnerre soudain, annonce l’orage.

Photo et texte Francesco Pagni©

bandiere_italiana_e_francese-002